Club privé de la Bourse de Casablanca - Forum By Moulchkara
Ceci est un club privé ,destiné aux investisseurs et aux spéculateurs qui souhaitent faire du trading sur les valeurs qui traitent à la bourse des valeurs de Casablanca
L'accès à la lecture est possible sans connexion.

Les recommandations éventuelles publiées ici sont basées uniquement sur une analyse technique et/ou personnelle (fondamentale) et s'adressent à un public averti et n'engagent nullement ni la responsabilité de M.C. ni celle des autres membres.Toutes les positions boursières sont basées sur une prise de risque réelle.

Avant d'engager votre argent en bourse, M.C. vous conseille très vivement de suivre des cours de trading et/ou de gestion du risque et de constituer un porte-feuilles fictif.

Vous devez aussi parcourir toutes les rubriques du forum , notamment les topics "formation continue "et " les porte-feuilles type".

En vous connectant vous reconnaissez implicitement que vous avez lu, assimilé et accepté ces avertissements.Aucune plainte ne sera acceptée.

Nous recherchons des membres expérimentés et/ou actifs.Merci de vous inscrire.

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par M.C. le Sam 1 Déc - 21:00

Bismillah et bon début de mois à tous,

Le meurtre de JK continue de faire la une de l'actualité mondiale.Trump accusé de protéger ses intérêts personnels avec l'Arabie saoudite où il possède plusieurs affaires , ne fait que préserver ceux de son pays et à juste cause.La devise de l'oncle Sam a toujours été " the money or your life" , donc en gros tant que tu nous donnes ton argent , tu resteras vivant.Peu importe ce que les autres feront ou diront.C'est ça aussi le "nouvel ordre mondial" que les américains ont tracé depuis des décennies.
MBS le principal accusé dans cette affaire, et tant bien d'autres, passera de mauvais moments en particulier lorsqu'il osera s'aventurer hors de son pays à cause des poursuite judiciaires qui risquent de lui être collées , mais à mon avis tous ses détracteurs seront calmés à coup de dizaines de milliards de dollars et il ne sera pas inquiété outre mesure.
Le dollar continue sa monté face aux autres devises et ce ne sera probablement que le début , on visera la parité USD/EUR avant les prochaines élections américaines selon les spécialistes.
La Turquie propose à tout investisseur qui ramène plus de 250K $ avec lui (en achetant un bien immobilier par exemple) la nationalité et tous les avantages qui vont avec .

L'Algérie unique pays au monde où le président se porte candidat via procuration , malgré ses ressources illimitées entrera , elle aussi, en crise et ce dès 2019 , c'est l'avis de cabinets spécialisés et non des moindres et ses généraux n'y changeront rien.Sous peu, moins de 5 ans en Europe, tous les engins qui utilisent le pétrole seront remplacés par des véhicules électriques et du coup les pays qui basent leur économie sur l'export de l'or noir seront plus pauvres que jamais.Des gros semi-remorques électriques ont été testés en Novembre en Allemagne avec un succès inimaginable.

Au Maroc une saison agricole sans pareil est attendue cette année avec une pluie abondante, généralisée et même en avance .
Ailleurs de nouvelles mesures fiscales risquent de décourager plus d'un investisseur .Alors que le prix du pétrole baisse de 74 à 53$ , nos généreuses compagnies qui en font la distribution ont concédé une baisse de 0.60dhs seulement !Il faut dire que les responsables de ces sociétés ont été  lessivés pour lâcher ces centimes !D'autres y voient la pression du fort groupement des professionnels du transport , rien d'autre.
Le tourisme tire son épingle du jeu avec toujours une augmentation des nuitées et des arrivants , il est vrai que c'est la seule destination "sûre" en Afrique actuellement mais c'est juste un coup de chance.
Une levée de fonds de pas moins de 1milliard d'euros est lancée à l'étranger pour que les dettes extérieures du pays culminent  à des records jamais vus.
L'immobilier , contrairement aux attentes, est entrain de prendre des couleurs.Même si les prix ont encore chuté, le nombre de mises en chantier est en nette progression car la demande est là , seule les moyens de financement manquent et selon les responsables des mécanismes plus efficaces que l'ex FOGARIM seront appliqués sous peu.
Une diminution de la masse bénéficiaire d'environ 2% est attendue sur l'ensemble de la cote , mais il y en a qui se distinguent du lot.


BVC très malmenée depuis des mois est entrain d'effacer ses pertes .Certains pensent que d'ici la fin de l'année on repassera au vert mais c'est presque de la fiction dans un climat général de manque de liquidités et de perte de confiance.Comme les posts de nombreux amis l'indiquent, la majorité ne pensent qu'à liquider une fois leur mise récupérée.

L'origine du mal est sans doute la mauvaise performance des immobilières , qui en ce moment même sont entrain de reprendre du souffle.Fondamentalement parlant c'est ADH qui est la plus forte (au lieu de RDS) et c'est elle qui décidera du sort des autres et vraisemblablement de celui de toute la place.Jusqu'à a ce jour on ne parle que de correction , il est vrai, on est passé de 35.xx à 12,xx en l'espace de 8 mois . Très probablement à mon sens on passera encore quelques séances sur les +/-15.xx pour aller vers les +/-19.xx et y passer un bon moment , le chemin ne sera clairque vers la fin Mars quand ADH annoncera ses résultats .Ces résultats seront, on le sait déjà, plus médiocres que ceux de 2017 mais avec des changements de structure et surtout un dividende plus généreux par rapport au cours du moment , c'est ce que les spéculateurs et les investisseurs adorent.

HPS est une exception qui confirme la règle, avec de nouvelles technologies, de nouvelles branches et de nouveaux marchés elle visera d'autres cieux , les 3000 ou plus si affinité.

On pense aussi que les institutionnels vont rentrer pour équilibrer leurs comptes , c'est juste une présomption.Je pense qu'ils n'ont aucune raison de rater cette occasion et de perdre un précieux avantage fiscal qui leur évitera de payer des impôts.A part les "classiques de la sauvegarde" , type BCE/ATW et BCP je pense que les autres feront le mort.

MASI après avoir débordé le niveau 50% s'est repris comme prévu.Le niveau suivant est 11464 qui est la fois un retracement 23.6 court terme. Un autre niveau est le 11625 qui est le 61.8 l/t ne sera envisagé qui si on dépasse déjà le premier.Mais dans tous les cas on est visiblement en fin de convalescence et demain ne sera que meilleur...au pire quelques mois d'hésitation insha allah.

Voici un rappel de quelques chiffres du mois de Novembre:
-*VQM : 74.112 Mdhs sur 19 séances

*Plus fortes hausses :
ADH   +14.7%
HPS    +9.57%
LAH    +8.22%
ATW   +3.91%

*Plus fortes baisses :
COL       -15.53%
DWAY   - 12.93 %
SNP       -10.84%
SID       -  8.74%
JET       -  7.58%

A propos de soleil, 2 faits marquants :
Les astrologues viennent de découvrir un nouveau soleil, des milliards de fois plus grand que le nôtre et les chinois , eux, viennent de créer un soleil artificiel capable de générer chaleur et énergie à volonté et sans aucune radiation , comme quoi la fin du pétrole est vraiment en vue .

Bonne chance à tous.

_________________
ولا تهنو ولا تحزنو وانتم الاعلون إن كنتم مؤمنين  - صلع

Patience, discipline et sang froid !
M.C.
M.C.

Nombre de messages : 14163
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par Ahmedz le Sam 1 Déc - 22:17

Bonsoir. Merci ssi MC pour cette introduction. J’espère que ce mois de décembre sera un mois de confirmation et de prolongement de la reprise du marché

Ahmedz

Nombre de messages : 64
Age : 39
Localisation : Rabat
Date d'inscription : 16/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par boursforever le Dim 2 Déc - 19:12

C'est tout à fait la verité pure et simple: l'origine du mal est révélée: ce sont les immobiliers et surtout Adh. Et comme les faiseurs de marché aiment spéculer sur les hausses des résultats pour aller en dessus des fondamentaux eux même spéculent au max sur les mauvais résultats pour aller en dessous des fondamentaux et plus bas que les prévisions pour acheter plus bas et maximiser les profits 
les pp  sont les victimes de ces pratiques de recherche de max.
Cependant en passant près du siège de Adh et en examinant le projet de nouveau siege haute technologie à casa nous allons conclure que la société est là et restera leader et tout ce film cauchemar n'est qu'une speculation de la baisse.
wa allah aalam.

boursforever

Nombre de messages : 57
Age : 40
Localisation : rabat
Date d'inscription : 22/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par sabili le Dim 2 Déc - 22:54

M.C. a écrit:Bismillah et bon début de mois à tous,

Le meurtre de JK continue de faire la une de l'actualité mondiale.Trump accusé de protéger ses intérêts personnels avec l'Arabie saoudite où il possède plusieurs affaires , ne fait que préserver ceux de son pays et à juste cause.La devise de l'oncle Sam a ..............................................................................................................................................

A propos de soleil, 2 faits marquants :
Les astrologues viennent de découvrir un nouveau soleil, des milliards de fois plus grand que le nôtre et les chinois , eux, viennent de créer un soleil artificiel capable de générer chaleur et énergie à volonté et sans aucune radiation , comme quoi la fin du pétrole est vraiment en vue .

Bonne chance à tous.

Bonsoir
Merci Cher MC pour cette pertinente introduction du mois de Décembre. En espère tous que la hausse de MASI continue en Décembre avec le rallye de fin d'année, Cela permettra de réduire les pertes importantes sur l'année 2018 avant de mettre le compteur du MASI à zéro, et donner ainsi le moral et la confiance perdue aux investisseurs surtout les petits.  En espère un redémarrage de la BVC sur le bon pied inchAllah en 2019 avec les futures privatisations.
sabili
sabili

Nombre de messages : 29
Age : 51
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par finnancier le Lun 3 Déc - 10:27

merci MC pour votre message  plein de bon sens
finnancier
finnancier

Nombre de messages : 486
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 04/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par dri maji le Lun 3 Déc - 10:46

merci MC pour cette belle introduction du mois de décembre .

et merci de nous donnez votre avis de mutandis vs êtes notre LEADER.
dri maji
dri maji

Nombre de messages : 1016
Age : 32
Localisation : casa
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par bennis le Lun 3 Déc - 11:06

Bourse: Flm a tenu sa promesse de sur-performance



Notre portefeuille conseillé a profité du rebond boursier tout en sur-performant le MASI avec une performance mensuelle de 4,3% au mois de novembre, soit 150 pbs de plus que l’indice de la Bourse de Casablanca. Aussi, au 30 novembre, le portefeuille Flm a sur-performé le MASI de 260 pbs avec une variation annuelle YtD de -6,7%. Ainsi, sauf catastrophe, Flm va tenir sa promesse avec trois années consécutives de sur-performance et un gain cumulé de 66,7% sur 2016-2018.
De plus, malgré la correction subie cette année, ceux qui ont suivi nos conseils sur la période 2016-2018, ont pu dégager 41 points de sur-performance par rapport au MASI. En effet, sur ce mois de novembre, le bug d’Auto-Hall (-4,8%), a été largement compensé par le réveil d’Addoha (+20,6%), de SBM (+7,7%) et d’Attijariwafa bank (+7,3%).
En particulier, cette fois, notre persévérance s’est avérée payante car le MASI a entamé un rebond qui a résisté durant ce mois avec une hausse de 2,8%. En effet, le catalyseur semble avoir été l’annonce de la relance des privatisations avec une promesse de choix de la Bourse parmi les canaux de vente. Aussi, l’OPV de Mutandis a pu réveiller les investisseurs en Bourse en plus de la période de fin d’année, propice au Window Dressing. Enfin, les OPA sur Saham Assurance et Taslif, sont susceptibles d’injecter du cash dans le marché actions, renforçant la demande sur d’autres titres. 
Surtout, ces catalyseurs ont trouvé un terrain propice au niveau des fondamentaux avec un D/Y largement supérieur à 4% alors les taux d’intérêt sont à un niveau historiquement bas (exemple de 2,9% pour le 5 ans souverain). De plus, la croissance non agricole va plutôt s’accélérer selon les prévisions. Enfin, la thématique de la flexibilité de change n’a pas disparu car l’activation du nouveau round d’élargissement de la bande de fluctuation, peut survenir à n’importe quel moment. 
Quant à la révision du mois de décembre, nous gardons toutes les valeurs même si nous avons hésité pour Attijariwafa bank. En effet, Attijariwafa Bank a annoncé que son résultat net part du groupe devrait s’établir à près de 5.418 MDH à fin décembre 2018, en progression de seulement près de 0,5% par rapport à 2017. En particulier, Attijariwafa bank, avait choisi le lissage au Maroc des impacts IFRS 9 sur les fonds propres réglementaires sur une période de 5 ans. Ce lissage a pu peser sur la croissance du groupe bancaire. 
Néanmoins, Attijariwafa bank, semble remédier à ce lissage avec un renforcement des fonds propres de 2,4 Mrds DH lors de l’augmentation de capital réservée aux salariés ainsi que la nouvelle émission d’emprunt obligataire subordonné perpétuel de 500 MDH. De plus, l’émission de nouvelles actions à 379 DH, fait de ce cours un support théorique.  
Quant à Saham Assurance, Sanlam a décidé de lancer l’OPA sur le flottant au cours indiqué lors de la transaction effectuée avec Moulay Hafid Elalamy. Ce cours offre une prime de 1,5% par rapport à l'actualisation des flux futurs. Toutefois, nous devons attendre d’analyser le business plan proposé par Sanlam pour cette OPA, en vue de se prononcer.
Ainsi, notre portefeuille conseillé est composé de d’Addoha, d’Attijariwafa Bank, d’Auto-Hall, de la BCP, de Cosumar, d'IAM, de Risma, de Saham Assurance, SBM et de Total Maroc. Ce portefeuille est équipondéré, ce qui signifie une pondération de 10% pour chaque valeur. Aussi, le portefeuille affiche un P/E moyen de 19,3  pour un D/Y de 4,1%. Hors Risma, le D/Y est de 4,5% alors que le P/E hors Risma et SBM, est de 15,6. En effet, Risma est une valeur qui est d’abord patrimoniale quand SBM nous attire aussi par sa situation de trésorerie nette de 480 MDH en plus de la saisonnalité de ses résultats avec la sortie du Ramadan du pic estival. 
Pour les ratios de valorisation, au niveau des P/E 2018, celui d’Addoha est de 6,5 alors que celui d’Attijariwafa Bank est de 16,2 contre 25,8 pour Auto-Hall ainsi que 20,6 pour IAM et 16,3 pour la BCP. Aussi, le P/E de Cosumar est de 16,5 alors que celui de Saham Assurance est de 12,3 contre 10,4 pour Total Maroc et 39,2 pour SBM ainsi que 29,4 pour Risma. 
Pour le D/Y 2018, celui d’Addoha est de 8% alors que celui d’Attijariwafa Bank est de 2,8%, contre 4,5% pour Auto-Hall et 4,6% pour IAM ainsi que 2,3% pour la BCP. Aussi, le D/Y est de 5,9% pour Cosumar et de 2,8% pour Saham Assurance contre 5,3% pour Total Maroc et 4,7% pour SBM.  
bennis
bennis
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 826
Age : 56
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 09/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par bennis le Lun 3 Déc - 11:07

Conseil Boursier : Mutandis



C’est ce lundi que démarre la période de souscription à l’OPV de Mutandis qui est prévue du 3 au 7 décembre pour une cotation le 18 décembre. L'opération porte sur 400 MDH dont une augmentation de capital de 215 MDH. Aussi, le prix par action retenu dans le cadre de cette opération est de 180 DH.
De même, le cours de l’IPO est de 170 DH pour les 50 premières actions au niveau de la catégorie de personnes physiques. In fine, les nouveaux actionnaires de Mutandis détiendront 27,8% du capital alors que Des actionnaires historiques de Mutandis (BMCE Bank, RMA, Amethis Maghreb Fund I, Label Vie et Adil Douiri en sa qualité d’actionnaire commanditaire), ont conclu un pacte, afin de permettre à  Mutandis de bénéficier d’un actionnariat et d’une gouvernance stable (33,3% du capital).
Ainsi, les investisseurs auront à se prononcer sur l’opportunité d’achat des titres d’un groupe industriel spécialisé dans les biens de consommation des ménages, au Maroc et en Afrique. Mutandis est ainsi présent notamment dans les jus de fruits (2,6% de l’EBE), les détergents (47% de l’EBE), les produits de la mer (30,5% de l’EBE) et les bouteilles alimentaires (25,9% de l’EBE). 
Aussi, pour éviter la connotation holding, Mutandis, a rappelé que son modèle économique est positionné comme celui des « consumer goods » étrangères tels que Unilever ou Procter & Gamble, qui sont des groupes intégrés de biens de grande consommation. De plus, la forme juridique de société en commandite par actions, avec un associé commandité unique, à savoir Mugest SARL, dont Adil Douiri est l’associé unique et le gérant, fait que nous sommes face à une version marocaine et africaine, toutes proportions gardées, de Berkshire Hathaway.
A ce titre, Adil Douiri est diplômé de l'École Nationale des Ponts et Chaussées à Paris. Aussi, avant de fonder Mutandis en 2008, il a été co-fondateur en 1992 de Casablanca Finance Group (CFG Bank aujourd'hui), première banque d’affaires au Maroc. Il a aussi été nommé ministre du Tourisme en novembre 2002, puis ministre du Tourisme, de l'Artisanat et de l'Économie Sociale en juin 2004, et ce jusqu’en octobre 2007. Adil Douiri est aussi administrateur de différentes sociétés et notamment de CFG Bank. 
Au niveau du prix, le cours de 180 DH, représente une décote de 19% par rapport à la valorisation DCF retenue dans la Note d’information. Celle-ci se base sur un business plan où entre 2017 et 2021, le CA est attendu en hausse annuelle moyenne de 7% à 1.660 MDH. Aussi, l’EBE devrait afficher un TCAM de 8,1% à 225 MDH. Enfin, le résultat net est attendu à 95,3 MDH en 2021, affichant un TCAM de 17,6%. 
Ce business plan repose globalement sur une diversification dans les métiers actuels accompagnée par une montée en gamme. De plus, Mutandis vise une densification des canaux de distribution, notamment au niveau des commerces de proximité. De même, l’activité Produits de la mer sera impactée par un meilleur taux d’utilisation des deux navires RSW, sur lesquels d’importants investissements de mise à niveau et de perfectionnement ont été consentis. Enfin, au niveau de l’export, le lancement de produits de meilleure qualité, permettra vraisembalblement de renforcer la présence dans les pays à pouvoir d’achat plus élevé et de développer le marché marocain pour ces mêmes produits. 
Aussi, le taux de croissance à perpétuité est de 2,0% avec des investissements normatifs estimés à près de 3,5% du chiffre d’affaires (en ligne avec la moyenne 2019p-2022p). De plus, le taux d’actualisation utilisé pour la valorisation des fonds propres par la méthode DCF est égal au coût moyen pondéré du capital (CMPC) qui ressort à 8,2% dont un coût des fonds propres de 9,9%. 
Par ailleurs, dans le cadre d’une approche conservatrice, un montant de 77 MDH d’actifs immobiliers de l’activité de Produits de la mer, n’a pas été pris en compte dans les travaux de valorisation. Aussi, la valeur de la participation du groupe Mutandis de 45,3% dans la société Fenyadi, provisionnée à 100% à fin 2017, est considérée comme nulle. Enfin, la participation de 6,9% dans CFG Bank, a été prise en compte dans la valorisation selon une valeur de marché de 118 MDH (valeur nette d’impôts latents), correspondant au prix auquel a été conclue la dernière augmentation de capital de CFG Bank en décembre 2017. 
Par ailleurs, le cours de l’OPV de Mutandis, représente aussi une décote de 10% par rapport à la moyenne des références des dernières transactions sur Mutandis. Aussi, ce cours fait ressortir un P/E 2018 de 17,9 et un P/E 2019 de 14,7 ainsi qu’un D/Y de 4,1%. 
Notons aussi qu’en janvier 2018, CFG Bank a cédé à Luminis une participation de 3,9% dans Mutandis pour des raisons réglementaires, liées au respect du coefficient maximum de division des risques. D’un montant global de 50 MDH, cette transaction a porté sur 265.212 actions au prix de 190 DH par action. 
Quant à l’historique des réalisations financières de Mutandis, entre 2013 et 2018, le TCAM du CA est de 6% à 1.360 MDH quand celui de l’EBE est de 15% à 184 MDH. Aussi, la marge sur EBE  en 2018 S1 est de 13,7%, en hausse de 220 pbs alors qu’en 2017, son niveau était de 13%. Par ailleurs, le RNPG 2018 S1 a atteint 29,9 MDH, en hausse de 93,3%, notamment grâce à au redressement important dans les Produits de la mer (+61,5% pour l’EBE). 
Enfin, sur la période 2015 pro forma-juin 2018, Mutandis affiche un endettement net stable avec un ratio de Gearing moyen de 67,0% (70% en 2018 S1). De même, l’EBE a couvert en 2018 S1, 6,7 fois le coût de l’endettement financier net consolidé.
En conclusion, nous conseillons la participation à l’OPV de Mutandis vu la décote offerte au niveau de la valeur DCF ainsi que le D/Y attractif. Aussi, il s’agit d’une bonne opportunité de diversification sectorielle dans l’industrie avec des marques marocaines. In fine, l’objectif est de viser un gain de 20% qui correspond à la décote DCF bâtie sur un business plan raisonnable.
bennis
bennis
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 826
Age : 56
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 09/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par bennis le Lun 3 Déc - 11:07

Morning: Attijariwafa, carburant, OMC, travailleurs étrangers...



Pour ce debut de semaine, nous revenons sur la nouvelle performance hebdomadaire du MASI. Nous évoquons aussi la cession par Attijariwafa de terrains nus ainsi que le dossier de plafonnement des prix du carburant. Enfin, nous nous attardons sur la nouvelle éventuelle mise en cause du Maroc devant l'OMC. 
Le MASI poursuit la réduction de ses pertes annuelles 
Sur un volume de 259,8 MDH, le MASI a glané 0,24% lors de la séance du vendredi, ce qui a porté la performance hebdomadaire à 0,85% et réduit la baisse annuelle à -9,36%. C'est Label Vie (+0,56%) qui a drainé le volume le plus important avec 80,4 MDH devant Attijariwafa (cours stable) avec 44,4 MDH. Globalement, le retour des IPO et l’annonce de privatisations via la Bourse, semblent avoir joué un rôle de catalyseur en plus de la période de Window dressing. 
Carburant: plafonnement des prix v/s compensation 
Selon Al Akhbar, Adil Ziady, le président du GPM, a indiqué que le plafonnement des prix du carburant avec une fixation de la part du gouvernement, va se traduire par un retour à la compensation avec un budget prévisionnel potentiel de 35 Mrds DH. Surtout, en même temps, le ministère de l’Energie et des Mines, met la pression sur les distributeurs pour augmenter les capacités de stockage. Enfin, les prix actuels sont constitués en moyenne à hauteur de 32% par les taxes. 
Attijariwafa bank cède 19 terrains nus
Attijariwafa bank a publié un avis d’appel d’offres ouvert pour la cession de 19 terrains nus. La somme des prix minimums de cession, avoisine les 170 MDH. Aussi, plusieurs terrains sont situés au lotissement Alliance Darna à Mehdiya (près de Kénitra), ce qui laisse suggérer que ces biens ont été récupérés dans le cadre du règlement de crédits bancaires. 
La Tunisie va ester contre le Maroc à l’OMC
Selon l’Economiste, le ministère tunisien du Commerce va contester devant l’OMC, les mesures anti-dumping prises par le Maroc contre le cahier tunisien. En effet, à l’issue d’une enquête anti-dumping, le Maroc avait décidé d’imposer le cahier tunisien pendant 5 ans. Aussi, la Tunisie n’estime sa part de marché dans les cahiers qu’à 30% sans dégâts financiers au niveau des producteurs locaux. Il faut dire qu’il est souvent difficile de démêler les rabais habituels accordés à l’export du dumping.  
Plus de 26.000 travailleurs étrangers au Maroc
Selon le CESE, en 2017, le nombre de travailleurs étrangers au Maroc, a atteint 26.283 personnes, en hausse de 6,5% sur un an. Les français arrivent en tête avec 5.346 travailleurs devant les sénégalais avec 4.958 personnes. Il s’agit globalement de cadres car 10.138 travailleurs, touchent plus de 10.000 DH par mois.
bennis
bennis
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 826
Age : 56
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 09/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par elhassan le Lun 3 Déc - 11:24

- Merci ssi MC pour la pertinente introduction du mois 
- Merci ssi bennis pour le partage
elhassan
elhassan

Nombre de messages : 39
Age : 52
Localisation : fkih ben salah
Date d'inscription : 11/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par krimo472 le Lun 3 Déc - 12:42

Bonjour, 
Monsieur M.C votre avis SVP sur l'introduction Mutandis ??
Merci d'avance

krimo472

Nombre de messages : 11
Age : 34
Localisation : fès
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par mida le Lun 3 Déc - 12:48

Merci mr MC pour cette introduction.

mida

Nombre de messages : 402
Age : 42
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 17/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par boursforever le Lun 3 Déc - 12:58

Pour mutandis dans la note d'informations  le prix d'introduction à subit une décote de 19% il vient sans dire que l'action va évoluer  positivement au départ jusqu'au résultats 2018
Wa allah a3lam
Personnellement je vais me souscrire à cette IPO l'activité et les marges dans les produits de grande consommation sont évolutives

boursforever

Nombre de messages : 57
Age : 40
Localisation : rabat
Date d'inscription : 22/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par M.C. le Lun 3 Déc - 14:55

Un sondage  pour voir si vous désirez suivre une formation technique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
ولا تهنو ولا تحزنو وانتم الاعلون إن كنتم مؤمنين  - صلع

Patience, discipline et sang froid !
M.C.
M.C.

Nombre de messages : 14163
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par M.C. le Lun 3 Déc - 15:01

krimo472 a écrit:Bonjour, 
Monsieur M.C votre avis SVP sur l'introduction Mutandis ??
Merci d'avance
Salam,
C'est à mon humble avis une escroquerie flagrante, comme IMMORENTE
Je n'y mets pas un dirham

_________________
ولا تهنو ولا تحزنو وانتم الاعلون إن كنتم مؤمنين  - صلع

Patience, discipline et sang froid !
M.C.
M.C.

Nombre de messages : 14163
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par dri maji le Lun 3 Déc - 15:10

merci  MC pour votre réponse c est aussi mon point du vue..
dri maji
dri maji

Nombre de messages : 1016
Age : 32
Localisation : casa
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par AMMC le Lun 3 Déc - 15:16

Bonjour les amis ,pouvez vous développer votre point de vue sur la valeur  ( MUTNADIS ) si c'est possible Merci bien
AMMC
AMMC

Nombre de messages : 24
Age : 29
Localisation : rabat
Date d'inscription : 12/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par boursforever le Lun 3 Déc - 16:02

La vérité de mutandis est détenue par Adil tout ce qu'on raconte sont des bruits de couloir.
On peut toujours souscrire avec un montant raisonable
Serait elle comme adh et adi qui ont perdu plus 55% en 6 mois
Immorente s'est deprecié mais pas comme snep 950 à 450 adh 35 à 12 Adi 260 à 88 msa 193 à 158
Si on vise long terme aucun action n'est rassurant avec une nouvelle introduction on peut espérer..

boursforever

Nombre de messages : 57
Age : 40
Localisation : rabat
Date d'inscription : 22/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par M.C. le Lun 3 Déc - 19:26

boursforever a écrit:La vérité de mutandis est détenue par Adil  tout ce qu'on raconte sont des bruits de couloir.
On peut toujours souscrire avec un montant raisonable
Serait elle comme adh et adi qui ont perdu plus 55%  en 6 mois
Immorente s'est deprecié mais pas comme snep 950 à 450 adh 35 à 12 Adi 260 à 88 msa 193 à  158
Si on vise long terme aucun action n'est rassurant  avec une nouvelle introduction on peut espérer..

Pour le moment présent, dites vous bien qu'est ce qu'a MUTANDIS de mieux à nous offrir que les sociétés déjà cotées ?
En plus les gestionnaires de risque lui donnent une note très basse et un risque très élevé , on dirait une boite en faillite.Ce qui ne me plait pas le plus c'est que c'est une sté à gestion déléguée.AD ne peut pas être changé ou remplacé quoiqu'il arrive , c'est lui le seul gestionnaire à vie !
Il y a de très belles opportunités sur le marché et pratiquement sans risque.
Je vous dis toujours que pendant un marché baissier il faut vraiment acheter/introduire des stés à fondamentaux très solides , ici c'est pas le cas .
En plus le cours proposé est bien trop cher vu le dividende estimé (estimé ne veut pas dire distribué).
Rappelez vous ce que j'ai dis sur RDS même si elle avait (et garde encore) de bons fondamentaux , à part ses dirigeants qui sont des voleurs....ici c'est pire la personne est bien connue dans le monde des magouilles.

Il y a une catégorie de gens (risqueurs avérés) qui vont souscrire et liquider très vite en fonction de l'évolution de la valeur , c'est très difficile de faire pareil, alors autant rester "out" , ne dit-on pas "vaut mieux rater une occasion que de rater son capital".

Enfin c'est juste un avis qui en vaut un autre.

_________________
ولا تهنو ولا تحزنو وانتم الاعلون إن كنتم مؤمنين  - صلع

Patience, discipline et sang froid !
M.C.
M.C.

Nombre de messages : 14163
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par boursforever le Lun 3 Déc - 20:52

M.C. a écrit:
boursforever a écrit:La vérité de mutandis est détenue par Adil  tout ce qu'on raconte sont des bruits de couloir.
On peut toujours souscrire avec un montant raisonable
Serait elle comme adh et adi qui ont perdu plus 55%  en 6 mois
Immorente s'est deprecié mais pas comme snep 950 à 450 adh 35 à 12 Adi 260 à 88 msa 193 à  158
Si on vise long terme aucun action n'est rassurant  avec une nouvelle introduction on peut espérer..

Pour le moment présent, dites vous bien qu'est ce qu'a MUTANDIS de mieux à nous offrir que les sociétés déjà cotées ?
En plus les gestionnaires de risque lui donnent une note très basse et un risque très élevé , on dirait une boite en faillite.Ce qui ne me plait pas le plus c'est que c'est une sté à gestion déléguée.AD ne peut pas être changé ou remplacé quoiqu'il arrive , c'est lui le seul gestionnaire à vie !
Il y a de très belles opportunités sur le marché et pratiquement sans risque.
Je vous dis toujours que pendant un marché baissier il faut vraiment acheter/introduire des stés à fondamentaux très solides , ici c'est pas le cas .
En plus le cours proposé est bien trop cher vu le dividende estimé (estimé ne veut pas dire distribué).
Rappelez vous ce que j'ai dis sur RDS même si elle avait (et garde encore) de bons fondamentaux , à part ses dirigeants qui sont des voleurs....ici c'est pire la personne est bien connue dans le monde des magouilles.

Il y a une catégorie de gens (risqueurs avérés) qui vont souscrire et liquider très vite en fonction de l'évolution de la valeur , c'est très difficile de faire pareil, alors autant rester "out" , ne dit-on pas "vaut mieux rater une occasion que de rater son capital".

Enfin c'est juste un avis qui en vaut un autre.
scratch Ça paraît raisonnable ! ! 
On attendra les IP de l'État

boursforever

Nombre de messages : 57
Age : 40
Localisation : rabat
Date d'inscription : 22/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par toyoyo le Lun 3 Déc - 23:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

toyoyo

Nombre de messages : 67
Age : 41
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 16/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par toyoyo le Lun 3 Déc - 23:41

Sur la base de ces travaux, et d’un nombre d’action détenus de 2 400 000 unités, la valeur du titre de Jet Contractors ressort à 545 Dirhams. Le prix retenu pour la présente augmentation de capital représente ainsi une décote de 36% par rapport à la valorisation ainsi déterminée de Jet Contractors par la méthode DCF.
Source : Jet Contractors L’EBITDA afficherait une augmentation annuelle moyenne de 13,6% sur la période 2017r- 2022P avec une marge d’EBITDA moyenne sur la période de 22,2%. Le résultat opérationnel présenterait un TCAM de 12,4% en passant de 226 MDH en 2017R à 406 MDH 2022P avec une marge d’exploitation moyenne de 17,8%.
Par ailleurs, dans le cadre de ses projections, Jet Contractors a retenu une hypothèse de distribution de dividendes à hauteur de 14% pour 2018, 30% de son résultat 2019, puis à hauteur de 40% de son résultat 2020 et 50% de payout à partir de 2021.

toyoyo

Nombre de messages : 67
Age : 41
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 16/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par bennis le Mar 4 Déc - 8:52

Les grandes lignes de l'augmentation de capital de Jet Contractors


L'AMMC a visé la note d’information relative à l’augmentation de capital de Jet Contractors. Cette augmentation de capital va se faire par apport en numéraire et par compensation de créances pour un montant global maximum de 268 MDH. La période de souscription est prévue du 17 décembre 2018 au 15 janvier 2019 inclus.
En effet, la Tranche I e 200 MDH, qui est à libérer en numéraire, est réservée à tous les actionnaires. Pour sa part, la Tranche II de 68 MDH est à libérer par compensation de créances au profit d’AR Corporation et d’Amine Daoudi.
En effet, cette deuxième tranche, concerne  l’acquisition de la société Moroccan Contractors Associates SARL afin de renforcer davantage l’intégration industrielle de Jet Contractors en tant que General Contractor de référence dans le bâtiment complexe. Cette société était détenue conjointement par Amine Daoudi, gérant de la société à hauteur de 50%, et par la société AR Corporation, actionnaire majoritaire de Jet Contractors, à hauteur de 50%. Le prix d’acquisition de 100% des parts sociales de la société MCA a été arrêté à 85 MDH dont 17 MDH réglés en numéraire.  
Par ailleurs, AR Corporation (33,75%) et Omar Tadlaoui (10,08%) ont l’intention de souscrire à la tranche 1 de la présente augmentation de capital à hauteur de leurs participations actuelles. Aussi, Amine Daoudi fera son apparition dans le tour de table de Jet Contractors avec 3,1% du capital. Enfin, RCAR va demeurer un actionnaire principal de Jet Contractors avec plus de 11% du capital. 
Les actions seront, émises au prix unitaire de souscription de 350 DH, soit avec une prime d’émission de 300 DH par action. Ce prix a été fixé par le Conseil d’Administration en date du 09 Août 2018, sur la base de la méthode du cours moyen pondéré de l’action Jet Contractors. Ce prix représente une décote de 4% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes échangés sur une période de 3 mois, et une décote de 10% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes échangés sur une période de 6 mois. 
Aussi, la valorisation induite par ce prix, fait ressortir un P/E 2017 de 7,7 et un P/E 2018 de 5,9. A noter, qu’avec un CMPC de 11,26%, la valeur du titre de Jet Contractors par la méthode DCF, ressort à 545 DH, selon les calculs présentés dans la note d’information. Ceci fait ressortir une décote DCF de 36%. 
Quant au niveau financier, à fin juin 2018, l’endettement net est de 732 MDH, en hausse de 5,6%, représentant ainsi 127% des fonds propres. Toutefois, cette augmentation de capital, devrait réduire la dette nette à 413 MDH en 2019, soit 39% des fonds propres.
Enfin, pour les perspectives, Jet Contractors table sur l’intégration assumée de l’essentiel de la chaîne de valeur. En particulier, le positionnement de la société sur des macros lots ou sur plusieurs lots dans le cadre d’un même marché, implique des soumissions avec des prix globaux et forfaitaires et donc potentiellement dégageant plus de marge.
Ainsi, pour 2018, le RNPG est attendu à 137,3 MDH, en hausse de 31,5%. Aussi, entre 2017 et 2022, le TCAM du RNPG est prévu à 18,6% à un niveau de 245,1 MDH en 2022. Ce RNPG repose sur un TCAM du CA de 13,5% entre 2017 et 2022 ainsi qu’un résultat financier déficitaire réduit de moitié, compensant la baisse de la marge opérationnelle de 90 pbs à 17,4%.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
bennis
bennis
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 826
Age : 56
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 09/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par bennis le Mar 4 Déc - 8:52

Retour sur la solvabilité de CDM



Crédit du Maroc va de nouveau procéder à l'émission d’un emprunt obligataire subordonné d’un montant de 750 MDH pour une maturité de 10 ans. La période de souscription est prévue du 05/12/2018 au 07/12/ 2018 inclus.
Le remboursement du principal est in fine avec un taux d’intérêt fixe ou variable annuellement pour une prime de risque de respectivement entre 70 et 80 points de base et entre 65 et 70 points de base. CDM est un émetteur habituel de la dette privée car au 31.10.2018, l’encours des certificats de dépôt émis s’élève à 3,4 Mrds DH. Aussi, Crédit du Maroc a procédé depuis 2008 à l'émission de trois emprunts obligataires subordonnés avec un encours global actuel de 1 Mrd DH.
Pour la composition du capital, CDM est une filiale du groupe Crédit Agricole qui détient 78,7% du capital. Wafa Assurance est aussi actionnaire du Crédit du Maroc avec 10,7% alors que le flottant est de 10,6%. Quant au positionnement commercial, au 30 juin 2018, CDM détient une part de marché de 4,5% dans les ressources bancaires et de 5% dans les emplois bancaires. 
Au niveau du risque du crédit, au 30 juin 2018, le Crédit du Maroc affiche un taux de contentieux de l’ordre de 9,41%, en amélioration de 110 pbs par rapport au premier semestre 2017. Aussi, au 30 septembre 2018, la couverture des crédits ressort avec un taux de couverture de 91,8% alors que le coût du risque a absorbé 28% du RBE. 
Au 30 juin 2018, le Crédit du Maroc répond aux exigences réglementaires en termes de solvabilité avec un ratio de solvabilité atteignant 13,45%. L’impact de passage à la norme IFRS 9, pour un montant de -242 MDH, a été totalement absorbé par les fonds propres dès sa première application au 1er janvier 2018. Pour sa part, le ratio des fonds propres de base s’établit au 30 juin 2018 à 11,08%.
Au chapitre des perspectives, sur l’exercice 2018, le Crédit du Maroc prévoit une évolution du PNB positive de 4,3%. Aussi, le résultat net consolidé prévisionnel est attendu en évolution de 32,4% à 477,6 MDH. Pour rappel, le RNPG des 9 premiers mois, a déjà progressé de 17,9% à 381 MDH. 
En conclusion, l’émetteur CDM est éligible à notre univers de dette privée grâce à un actionnariat de premier rang, aux ratios de risque soutenable ainsi qu’aux bons ratios actuels de solvabilité. De même, les bénéfices ont ré-enclenché un cycle positif.
bennis
bennis
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 826
Age : 56
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 09/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par mida le Mar 4 Déc - 9:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

mida

Nombre de messages : 402
Age : 42
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 17/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller ! Empty Re: Décembre 2018, Le soleil finira toujours par briller !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum