Club privé de la Bourse de Casablanca - Forum By Moulchkara
Ceci est un club privé , les nouveaux membres sont admis uniquement sur demande et prétentions adressées par e-mail à moul.chkara@gmail.com

L'accès à la lecture n'est pas possible sans connexion.

Les recommandations éventuelles publiées ici sont basées uniquement sur une analyse technique et/ou personnelle (fondamentale) et s'adressent à un public averti et n'engagent nullement ni la responsabilité de M.C. ni celle des autres membres.Toutes les positions boursières sont basées sur une prise de risque réelle.

Avant d'engager votre argent en bourse, M.C. vous conseille très vivement de suivre des cours de trading et/ou de gestion du risque et de constituer un porte-feuilles fictif.

Vous devez aussi parcourir toutes les rubriques du forum , notamment les topics "formation continue "et " pratiques et profils de trading -les porte-feuilles ".

En vous connectant vous reconnaissez implicitement que vous avez lu, assimilé et accepté ces avertissements.Aucune plainte ne sera acceptée.

Nous recherchons des membres expérimentés et/ou actifs.Merci de vous inscrire.

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Page 5 sur 17 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par M.C. le Ven 1 Juin - 21:16

Rappel du premier message :

Bismillah et bons début de mois  à tous.

Au niveau mondial rien de spécial , les US et l'Iran/Russie se battent maintenant à découvert .l'Iran utilise l'une de ses plus redoutables armes du coup le pétrole dépasse les 80$. La Corée fait volte face à la "main tendue" par le président américain d'ailleurs aussi fou qu'imprévu.
Le dollar est entrain de récupérer ses pertes face aux autres monnaies en particulier l'Euro : la barre 1.17 est déjà en jeu. En fait ni l'un ni l'autre ne se porte mieux , ce sont de pures spéculations à très haut niveau (fonds étatiques de régularisation).

Le monde musulman accueille Ramadan dans une atmosphère de douleur en particulier en Syrie et en Palestine .

Au Maroc une nouvelle phase de conscience publique est entrain de voir le jour , le phénomène "boycott". En effet faute de mesures réglementaires pour fixerles prix  voici monsieur tout le monde qui adhère à un mouvement spontané pour lutter contre les abus des industriels et contre la vie chère en général.
Il n'est pas logique , pour un pays ou le SMIG est de 2600 dhs, de pratiquer des prix similaires voir plus élevés que ceux des pays riches.Le pot de yaourt coute à peine 1 dh en Espagne , alors que donne-t-on à nos vaches pour qu'on paye le double ?  Very Happy   La bouteille d'eau , de bien meilleure qualité , ne dépasse guère les 2dhs en Angleterre....Il n'est pas normal non plus que les sociétés pétrolières fixent comme elles veulent leur marges aux dépends de toute l'économie du pays et font des performances qu'elles ne font pas dans leur pays d'origine.Le gouvernement ne veut pas perdre la plus value issue de cette manne , mais il ignore qu'il perd des multiples sur l'économie qui se ralentit , justement à cause du manque de la compétitivité.
Le gros souci pour le gouvernement actuel n'est pas tant cette guerre contre les prix, mais l'extension de ce mouvement à d'autres secteurs en particuliers politiques. Mais le vrai danger reste l'utilisation arbitraire et abusive de cette arme à double tranchant.

MASI corrige sévèrement et n'a pas l'intention de s'arrêter , c'est du moins l'impression que donne à première vue l'analyse graphique, puisqu'on vient d'enfoncer le dernier espoir selon Gann.Sur 22 séances traitées le volume tombe à une moyenne quotidienne de 116Mdhs ce qui montre clairement que ce n'est ni un désengagement , ni une perte de confiance comme le prétendent les journaux à 60 rials.
En fait ces VQM incluent beaucoup d'A/R ce qui diminue encore l'importance de cette baisse et sa signification.Ramadan est rarement un mois de hausse..c'est le festival de la baisse.
Bien entendu on ne peut pas blâmer les pp pour avoir coupé une position devenue risquée , c'est une correction qui devait avoir lieu pour assainir toutes les hausses précédentes.On le sait tous, toute baisse si forte soit-elle est toujours suivie d'une hausse aussi violente surtout quand la baisse se fait sur de faibles volumes
La grande question qui se pose à mon avis : quand ça va cesser ?
Dans une précédente intervention j'ai déjà répondu à la question.En théorie selon Andrews on pourrait aller jusqu'à 11540 mais c'est vraiment un scénario de cata. Gann , plus sérieux , est pour une reprise immédiate et violente , il n'est pas question d'aller en dessous de la dernière hélice et là celà fait 8 séances de suite qu'on explose cette "ligne rouge".
Personnellement je pense que dans aucun cas on ne devrait revenir vers les 12100 le plus bas moyen terme avant changement de tendance, c'est une conviction.

Loin des graphes, si on contemple calmement les fondamentaux , on va trouver que même les tickers les plus sanctionnés gardent de très bons rendements (ADH par exemple donne un rendement >10% , et > 5% en dividende). En plus le choix d'avoir gardé les fonds pour des projets futures ne mérite pas toute cette baisse  .Ces fonds éviteront de payer des intérêts et amélioreront les résultats des exercices suivants.
Pour ADI , l'actif par action (2018e) est à 139.90.Il est illogique d'aller en dessous alors que la société profite d'un soutien quasi total que ce soit au niveau des banques ou du gouvernement.Il est hors de question que la boite coule.

Le plus intéressant encore est de savoir que les immobilières, finalement l'origine du mal, bénéficieront d'un plan global de soutien et que les mesures seraient annoncées sous peu , tout comme le BP de JET qu'on attend tous avec impatience.

TOT paie les pots cassés ce la campagne "boycott" , mais ne va -ton pas trop loin ? (50% de l'exercice est déjà réalisé).

Pour le long termiste que je suis ce sera le temps des achats (quand MASI atteindra les 12100 ou se retournera avec volumes ) avec un SL bien serré .Les aventureurs court termistes ont l'embarras du choix dans un marché très frileux.

Bonne chance à tous

_________________
ولا تهنو ولا تحزنو وانتم الاعلون إن كنتم مؤمنين  - صلع

Patience, discipline et sang froid !
M.C.
M.C.

Nombre de messages : 14123
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas


Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par anabc le Sam 9 Juin - 2:21

Merci mes Si mastafa et si MC votre vision (c . terme) de ADI et dha

anabc

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 07/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par mastafa le Sam 9 Juin - 2:27

anabc a écrit:Merci mes Si mastafa et si MC votre vision (c . terme) de ADI et dha
Adi tente de récupérer le support de 123 dh , tant que ce n'est pas fait le risque d'aller chercher le gap 106/108 est d'actualité.
Adh valeur des loups , imprevisible.mais je crois qu'on essaie de construire un support à 21,50 dh Very Happy
mastafa
mastafa
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 1010
Age : 57
Localisation : Fes
Date d'inscription : 09/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par mastafa le Sam 9 Juin - 20:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
لفقيه للي نترجاو براكتو....ههه
mastafa
mastafa
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 1010
Age : 57
Localisation : Fes
Date d'inscription : 09/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par barae le Dim 10 Juin - 12:33

Optimiste2020 a écrit:@Barae  :  
Je crois que la continuité normale du mouvement haussier actuel est le passage au-dessus du kumo.
A mon avis les 4xx seront atteints prochainement.
Si le BP donne satisfaction auprès des ZZ bienvenu les 5xx tant attendu.
Votre scénario baissier lorsque le cours côtait vers 360 n'a pas eu lieu.
ssi Adil , 
 il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de le tuer. 

 On ne doit pas parler de 4xx avant de casser en cloture les 389. 

Si le scénario de  baisse ne s'est pas concrétisé c'est tant mieux pour tout le monde. la bourse est ainsi faite . il faut prévoir les deux sens. 

maintenant je suis de l'avis de Masatafa que JET essaiera de  faire une petite correction. 

 L'idéal c'est de ne pas baisser jusqu'a 360 pour pouvoir faire une rotation partielle et espérer la sortie par le haut de 389  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 Wllahou aalam


Dernière édition par barae le Dim 10 Juin - 12:38, édité 1 fois

barae
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 461
Age : 41
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 22/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par barae le Dim 10 Juin - 12:38

mastafa a écrit:
Nohe a écrit:
barae a écrit:Optimiste : je suis navré de te contredire mais la remontée de JET n'est pas pour le moment

Monsieur @barae que pensez vous s il vous plait de snep. merci
Si mr barae me permet de repondre à sa place, ou plutôt partager mon point de vue Very Happy
Snep parvient à se délaisser de la résistance oblique qui bloquait le cours depuis son plus haut annuel.elle vient de toucher le nuage ichimoku sans parvenir à rester dedans.un pull back vers 680/670 est envisageable.la vraie reprise c'est au dépassement de 715dh en cloture journalière.
Pour jet bonne cloture weekly mais en journalier ça sens un retour vers 370 avant de reprendre
Si Mastafa , j'ai rien à rajouter . tu as tout résumé 

SNEP effectivement , on ne parle de hausse qu'a la cassure de 715 . et le retour vers la zone 670/680 est envisageable (bravo)

Pour JET je suis de ton avis aussi

barae
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 461
Age : 41
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 22/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par Optimiste2020 le Dim 10 Juin - 14:25

Salam

@Barae et Mastafa
on s'appuyant sur l'hypothèse d'un BP optimiste voila ma vision :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Optimiste2020
Optimiste2020

Nombre de messages : 840
Age : 43
Localisation : Rabat
Date d'inscription : 17/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par rachid118 le Dim 10 Juin - 15:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

rachid118

Nombre de messages : 308
Age : 41
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par MIDGARD le Dim 10 Juin - 21:36

Bonsoir les amis;

J’espère que vous vous portez tous bien.

C’est le week-end alors je me permet un hors bourse. Qui sera de la fête en RUSSIE ? Perso j’y serai pour le second et le troisième match. J’espere avoir de la compagnie made in Moulchkara.net.
Bien à vous.

MIDGARD
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 72
Age : 31
Localisation : Rabat
Date d'inscription : 17/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty يتكافا غير مع المقاطعة و الخرجات االغير المحسوية العواقب ديال صحابو و شوف تشوف

Message par REDABOULAZ le Lun 11 Juin - 2:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

REDABOULAZ

Nombre de messages : 24
Age : 54
Localisation : MAROC
Date d'inscription : 17/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par moha le Lun 11 Juin - 8:20

Cette lettre a mis presque un mois pour arriver (du 27/04 au 21/05) !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

moha

Nombre de messages : 63
Age : 59
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 04/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par bennis le Lun 11 Juin - 9:19

Conseil boursier: BMCI


Depuis l’annonce de la proposition à son AG d’une distribution d’un dividende exceptionnel, la BMCI n’a vu son cours augmenter que de 1,6% malgré l’euphorie initiale. Pourtant, le Pay Out est de 235% avec un dividende unitaire de 97 DH par action dont 67 DH sont versés à titre d’exceptionnel.
Ainsi, si la résolution est acceptée, les dividendes seront mis en paiement à partir du 17 juillet 2018. le montant distribué représente 15,1% des fonds propres 2017 de la BMCI, ce qui constitue un niveau inédit pour une banque. Aussi, le D/Y offert, a atteint 10,1% ce qui peut poser des questions autour de la hausse limitée du cours de la filiale de BNP Paribas. 
A ce stade, la moitié remplie du verre est celle d’un passage attendu en normes IFRS 9 sans problèmes surtout que le taux de couverture des créances en souffrance était de de 79,8% à fin 2017. De même, malgré une baisse de 10,3% en 2017, le coût du risque a atteint 524 MDH, soit 37,4% du RBE. 
Toutefois, la moitié vide qui a dû refroidir l’ardeur des investisseurs est le manque d’ambitions de la BMCI en termes de croissance car pour une banque, les fonds propres sont l’équivalent de la capacité de production d’une entreprise industrielle. En effet, BMCI avait souhaité fin 2017, un remboursement anticipé de 750 MDH d’obligations subordonnées émises avant de se raviser sous la pression implicite des détenteurs. Ainsi, BMCI ne semble pas souhaiter utiliser son excédent de cash pour alimenter sa croissance interne ou externe. 
L’autre hypothèse est celle d’une cession d’une partie du capital de la BMCI car souvent les prix des transactions stratégiques sont ajustés par la distribution de dividende exceptionnel pour optimiser le montant à décaisser par les nouveaux actionnaires. L’impact d’une telle hypothèse sur le cours en Bourse, dépend de l’identité du nouvel actionnaire potentiel ainsi que du prix retenu pour la transaction. 
En conclusion, BMCI qui a annoncé pour 2017, un RNPG de 547 MDH, en hausse de 26,8%, affiche un P/E de 23,3 ainsi qu’un P/B de 1,5 pour un ROE de 6,4%. Ce ROE va monter mécaniquement à 7,5% après la distribution des dividendes. In fine, malgré le D/Y élevé pour cette année, les autres ratios de valorisation de BMCI ne sont pas attractifs surtout que les ambitions en termes de croissance, ne semblent pas exister à ce stade. Ainsi, nous n’intégrons pas BMCI à notre portefeuille recommandé malgré l’attrait spéculatif lié au dividende et/ou au mouvements potentiels sur le capital.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
bennis
bennis
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 818
Age : 56
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 09/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par bennis le Lun 11 Juin - 9:20

Un actionnaire souhaite faire voter une résolution à l'AG d'Immorente



Immorente a publié nouvel un avis de convocation à son AG du 27 juin, suite à la demande d'inscription d'une résolution par un actionnaire. 
Le texte de cette résolution stipule la nomination de la CAT et de la SCR comme nouveaux membres du Conseil d'Administration pour une durée de 6 ans. Ce mandat expirera donc à l'issue de l'AG qui statuera sur les comptes de l'exercice 2023. 
Ces institutionnels qui ont dû participer au tour de table d'Immorente, souhaitent donc rejoindre AXA et CFG Bank dans le Conseil d'administration qui compte aussi, Soumaya Tazi, El Ghaly Tahri Joutei et Dounia Taarji (administrateur indépendant). 
Par ailleurs, vu l'important flottant d'Immorente de près de 64%, l'approbation de la nomination va dépendre du taux de participation des autres actionnaires à l'AG ainsi que de la position du noyaux dur du tour de table.
bennis
bennis
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 818
Age : 56
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 09/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par bennis le Lun 11 Juin - 9:21

Un nouvel emprunt obligataire pour Attijariwafa


Dans le cadre d’un programme global de 8 Mrds DH, Attijariwafa bank va procéder du 19 au 21 juin 2018 inclus à l'émission d’un nouvel emprunt obligataire subordonné d’un montant de 1,5 Mrd DH pour une maturité de 7 ans. 
Pour cet emprunt, 6 tranches sont prévues avec 3 qui sont cotées et 3 qui sont non cotées. Pour le taux d’intérêt fixe avec remboursement in fine, la prime de risque est entre 60 et 70 pbs. Pour celle à taux révisable annuellement et remboursement in fine, la prime de risque est entre 55 et 65 pbs. Enfin, la tranche avec amortissement linéaire constant et 2 ans de différé, offre une prime de risque entre 50 et 60 pbs.
Attijariwafa est un émetteur assidu de dette privée. Ainsi, au Au 1 er juin 2018, l’encours des emprunts obligataires d’Attijariwafa bank s’élève à 11,95 Mrds DH.. Aussi, au 31 décembre 2017, l’encours de certificats de dépôts d’Attijariwafa bank s’établit à 5,9 Mrds DH pour un plafond du programme d’émission de certificats de dépôts de 20 Mrds DH. Enfin, Standard & Poor’s a donné le 19 décembre à Attiijariwafa, la note BB / Stable à la limite de l’Investment Grade. 
Pour les résultats d’Attijariwafa, la banque a annoncé pour 2017, un RNPG de 5,4 Mrds DH, en hausse de 13,3% par rapport à 2016. A périmètre constant, la hausse du RNPG est de 11,3%. Par ailleurs, Attijariwafa bank Egypt est devenu le 2ème contributeur au résultat net part du groupe avec une contribution sur les 8 mois de 2017 de 7,4% du RNPG (9,7% sur 12 mois). Attijariwafa bank Egypt a clôturé l’exercice 2017 avec un résultat net en hausse de 67,7% à près de 606 MMDH à fin décembre 2017
Aussi, Attijariwafa a dégagé en 2017 un PNB  de 21,6 Mrds DH en hausse de 10%. Pour sa part, le coefficient d’exploitation s’est amélioré de 40 pbs à 46,1%, d’où un RBE en hausse de 10,8% à 11,7 Mrds DH. Au niveau du coût du risque, celui-ci a augmenté de 8,3% à 2,2 Mrds DH, soit 18,6% du RBE. Le taux de contentieux s’établit à 7% à fin 2017, affichant une stabilité par rapport à l’exercice précédent. Pour sa part le taux de couverture s’établit à 75,1% à fin 2017. 
Pour la rentabilité du groupe, le ROE et le ROA du groupe ont atteint respectivement 12,3% et 1,4%. Aussi, à fin 2017, le ratio sur fonds propres de base du Groupe Attijariwafa bank a affiché une diminution de 1,14 point par rapport à fin 2016 pour atteindre 9,67%. Le ratio de solvabilité a également enregistré une légère baisse de 0,87 point à près de 12,42% au 31 décembre 2017 
En conclusion, comme pour la dernière émission, la signature d’Attijariwafa est un risque quasi-souverain vu sa nature systémique, la qualité de son actionnariat, et le risque crédit qui semble plutôt maîtrisé. En particulier, le caractère systémique est lié au fait qu’Attijariwafa détient au Maroc 28% des dépôts et 27,7% des crédits.
bennis
bennis
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 818
Age : 56
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 09/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par bennis le Lun 11 Juin - 9:22

L’After: la fixation des prix des produits pétroliers



Le gouvernement semble déterminé à opérer une marche arrière dans la libéralisation du secteur de la distribution des hydrocarbures. En effet, les 6 partis de la majorité gouvernementale auraient agréé les grandes lignes d'un projet de fixation des prix maximums des prix pétroliers. 
La fréquence de fixation est censée être bi-mensuelle avec un prix basé sur le cours d'achat à l'international, le taux de change du dollar, les impôts et taxes ainsi que le coût du transport et de stockage. Toutefois, comme le diable se cache dans les détails, l’impact de la fixation des prix sur les marges, dépendra des paramètres retenus. 
En effet, comme nous l’avons évoqué dans une analyse précédente, l’impact sur la marge brute des distributeurs, dépend de la formule retenue et du trend des cours internationaux. A titre d’exemple, pendant la période de plafonnement des prix, la marge sur EBITDA de la Samir a été 4,4% en 2013 contre 4,8% en 2012 et surtout 7,1% en 2010. 
Aussi, les critiques envers les distributeurs ont probablement omis de comparer les prix actuels à ceux d’une période où les cours de brut étaient similaires tout en ré-intégrant la compensation versée par l’Etat quand les prix étaient fixés. 
Sur un autre registre, les distributeurs peuvent toujours optimiser la marge opérationnelle malgré le plafonnement des prix. En effet, ils peuvent rogner sur les dépenses de marketing et de publicité. Aussi, tout en respectant les normes existantes, les distributeurs peuvent opter pour l’import de produits “non premium”.
bennis
bennis
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 818
Age : 56
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 09/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par bennis le Lun 11 Juin - 9:22

Edito: le test des vrais amis



En se confrontant aux élections, les personnes ou les pays, gagnent au moins une visibilité sur leurs vrais amis. Ainsi, en présentant sa candidature pour l’organisation du Mondial 2026, le Maroc est certain de gagner avec un test réel des vrais amis surtout que c’est l’ogre américain qui est en face. 
En effet, ce vote où tous les pays auront à se prononcer va permettre au Maroc de démêler ses vrais amis des alliés de circonstance et des ennemis irréductibles. En particulier, si la volte-face de certains petits pays dépendant de l’aide américaine est compréhensible, celle de certains pays qui claironnent leur indépendance, l’est moins. 
Surtout, en diplomatie et en relations internationales, il est souvent difficile de faire le tri entre les sourires intéressés ou les accolades de circonstance, des vraies alliances ou des amitiés solides. En effet, même dans la Realpolitik, c’est le win-win qui guide les alliances et non les gains dans un seul sens. 
Ainsi, ce sont les faits comme le vote pour le Mondial 2026 qui donnent une réponse tangible au niveau des alliances réelles. En particulier, les seuls flux financiers peuvent être trompeurs car les prêts restent des prêts à rembourser surtout pour un bon élève en la matière comme le Maroc. Aussi, les dons peuvent être parfois une sorte de pas de porte à des avantages commerciaux ou politiques. 
D’ailleurs, dans son fameux tweet, Trump avait dit qu'il serait dommage que les pays soutenus par les Etats-Unis, fassent du lobbying contre l'offre américaine. Par la suite, il s'était montré menaçant en se posant la question sur l'utilité de soutenir ces pays lorsqu'ils ne sont pas dans une optique de réciprocité y compris aux Nations Unies.
bennis
bennis
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 818
Age : 56
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 09/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par bennis le Lun 11 Juin - 9:23

Retour sur les prix des actifs immobiliers


Pour notre consultation hebdomadaire en ligne, 61% des 613 internautes qui sont répondu, ont jugé que l’évolution de l’Indice des Prix des Actifs Immobiliers en 2018 T1, est plutôt rassurante. A l’inverse, 39% des internautes pensent que l’évolution de cet indice est inquiétante. 
En préambule, rappelons que les indices des prix des actifs immobiliers (IPAI) sont élaborés conjointement par Bank Al-Maghrib et l’Agence Nationale de la Conservation Foncière, du Cadastre et de la Cartographie (ANCFCC). Ils ont élaborés à partir des données de l’ANCFCC avec une  périodicité trimestrielle et une base 100 en 2006. Aussi, ils sont calculés selon la méthode des ventes répétées qui ne prend en considération que les biens ayant fait l’objet d’au moins deux transactions au cours de la période concernée. 
Ainsi, ceux qui sont plutôt rassurés, ils pensent probablement à la quasi-stagnation des prix des actifs immobiliers (-0,1%) en glissement trimestriel, avec des hausses de 0,2% pour les biens résidentiels et de 0,1% pour ceux à usage professionnel, ainsi qu’une baisse de 1,1% des prix du foncier. 
De même, au niveau de l’évolution trimestrielle par ville (2018 T1 v/s 2017 T4), des éclaircies ont été observées à Fès (+0,4%), à Casablanca (+1,2%), à Rabat (+1,4%), à Tanger (+1,6%) et à Agadir (+2%). Ainsi, au niveau des grandes villes, seule Marrakech semble rechuter avec une baisse trimestrielle des prix de 6,6%. 
Un autre argument de satisfaction concerne l’évolution des volumes sur un horizon annuel. En effet, au niveau des transactions, le rythme entre 2018 T1 et 2017 T1, a progressé de 1,5% même si les ventes des biens résidentiels ont reculé de 3%. En particulier, le trimestre a enregistré une hausse annuelle des ventes de terrains de 16,1% contre 6,2% pour les biens à usage professionnel. Au niveau du résidentiel, les villas ont aussi souffert avec une baisse des transactions de 13,6% contre un recul de 3,1% pour les appartements et une hausse de 3,6% pour les maisons. 
Quand à ceux qui sont alarmés par l’évolution de l’indice des prix immobiliers, l’analyse est basée d’abord sur la décélération perceptible des prix. En effet, les prix au premier trimestre 2018, ont reculé sur un an glissant de 0,4% contre une hausse de 0,9% en 2017 T4, de 4,7% en 2017 T3, de 6,2% en 2017 T2 et de 7,6% en 2017 T1.
Ainsi, pour 2018 T1, le recul annuel de 0,4%, traduit une baisse de 0,7% pour le résidentiel, de 0,3% pour le foncier et de 0,5% pour les biens professionnels. Aussi, pour le résidentiel, les prix des villas ont craqué avec une chute de 7,2% contre une baisse de 2,3% pour les maisons et un recul limité à 0,2% pour les appartements. 
Par ailleurs, cette inquiétude est étayée par d’autres statistiques en provenance d’autres sources. En effet,  les ventes cumulées de ciment sur les 4 premiers mois de 2018, ont atteint 4,54 millions de tonne, en baisse de 5,57% par rapport à fin avril 2017. Aussi, en Bourse, l’indice sectoriel de promotion immobilière affiche une contre-performance annuelle 2018 YtD de 33,9%. Enfin, l’encours des Crédits aux promoteurs immobiliers à fin mars 2018, est en baisse de 2% par rapport à fin décembre 2016. 
Notons enfin que curieusement, cette évolution hésitante des prix immobiliers survient malgré la flexibilité partielle du dirham. Cette dernière est censée favoriser l’investissement dans les actifs réels comme l’immobilier ou les actions. 
En conclusion, il est encore tôt pour parler d’une crise immobilière car globalement au niveau des prix, nous sommes globalement face à une décélération ou une baisse limitée et non une chute rapide à deux chiffres. De plus, les vendeurs résistent globalement et bradent rarement leurs biens immobiliers. Aussi, au niveau du secteur de la promotion immobilière, ceux qui  réussissent à ajuster leur modèle économique pour s’adapter à la mutation de la demande des ménages, vont sortir renforcés de cette période d’ajustement.
bennis
bennis
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 818
Age : 56
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 09/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par bennis le Lun 11 Juin - 9:24

Stroc évoque des relations compliquées avec les banques françaises

Ronan Le Guellec, le directeur financier de Stroc Industrie a précisé aux Eco que les banques ont tendance à serrer le vis. Ainsi, certaines banques demandent de ramener les lignes de crédit à zéro sans accorder de nouveaux dépassements, ce qui empêche Stroc d'accéder au cash encaissé sur certains projets. En particulier, Le Guellec a indiqué que les banques françaises suivent les normes européennes qui sont plus strictes. Ainsi, les relations avec ces banques sont un peu compliquées, sachant que sur 4 grands chantiers en difficultés, deux était financés par les établissements français.
bennis
bennis
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 818
Age : 56
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 09/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par barae le Lun 11 Juin - 9:46

Optimiste2020 a écrit:Salam

@Barae et Mastafa
on s'appuyant sur l'hypothèse d'un BP optimiste voila ma vision :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Cher ami , j'apporte juste à ta connaissance une information sur l'ichimoku : 
 Quand on est en trading range , toutes les lignes de l'ichimoku ne jouent pas leurs rôles. 

Le nuage est percé à la hausse comme à la baisse. 


 Pour moi , je maintient ma position , on va avoir une correction  wallahou aalam

barae
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 461
Age : 41
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 22/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par Siegfried le Lun 11 Juin - 19:07

Bonsoir tout le monde et Merci à l'Admin Moulchkara. Je suis nouveau et je suis enchanté de rejoindre le forum.

Siegfried

Nombre de messages : 2
Age : 33
Localisation : Maroc
Date d'inscription : 11/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par Yang le Lun 11 Juin - 19:44

Siegfried a écrit:Bonsoir tout le monde et Merci à l'Admin Moulchkara. Je suis nouveau et je suis enchanté de rejoindre le forum.

Bienvenu cher ami

J'espère que tu trouvera auprès des membres du forum de quoi assouvir ta soif d'apprendre. La sagesse des anciens, la pertinence des analyses et l'esprit du partage dans un climat convivial et familial sont des valeurs que tu appréciera.

Bonne continuation

_________________
C'est la navigation à vue.
Yang
Yang
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1099
Age : 54
Localisation : Sefrou
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par M.C. le Lun 11 Juin - 21:07

Yang a écrit:
Siegfried a écrit:Bonsoir tout le monde et Merci à l'Admin Moulchkara. Je suis nouveau et je suis enchanté de rejoindre le forum.

Bienvenu cher ami

J'espère que tu trouvera auprès des membres du forum de quoi assouvir ta soif d'apprendre. La sagesse des anciens, la pertinence des analyses et l'esprit du partage dans un climat convivial et familial sont des valeurs que tu appréciera.

Bonne continuation
Bienvenu et bonne chance !

_________________
ولا تهنو ولا تحزنو وانتم الاعلون إن كنتم مؤمنين  - صلع

Patience, discipline et sang froid !
M.C.
M.C.

Nombre de messages : 14123
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par Siegfried le Lun 11 Juin - 21:11

M.C. a écrit:
Yang a écrit:
Siegfried a écrit:Bonsoir tout le monde et Merci à l'Admin Moulchkara. Je suis nouveau et je suis enchanté de rejoindre le forum.

Bienvenu cher ami

J'espère que tu trouvera auprès des membres du forum de quoi assouvir ta soif d'apprendre. La sagesse des anciens, la pertinence des analyses et l'esprit du partage dans un climat convivial et familial sont des valeurs que tu appréciera.

Bonne continuation
Bienvenu et bonne chance !
Merci beaucoup.

Siegfried

Nombre de messages : 2
Age : 33
Localisation : Maroc
Date d'inscription : 11/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par mastafa le Mar 12 Juin - 1:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
mastafa
mastafa
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 1010
Age : 57
Localisation : Fes
Date d'inscription : 09/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par M.C. le Mar 12 Juin - 3:01

Si Mastafa tu rejoins ma vision sur SNP
Je pensais que j'avais perdu la main 
Mais ça va prendre quelques semaines jusqu'a ce qu'on casse les 723 ensuite ce sera du gâteau 
  إن شاءالله

_________________
ولا تهنو ولا تحزنو وانتم الاعلون إن كنتم مؤمنين  - صلع

Patience, discipline et sang froid !
M.C.
M.C.

Nombre de messages : 14123
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par mastafa le Mar 12 Juin - 3:50

M.C. a écrit:Si Mastafa tu rejoins ma vision sur SNP
Je pensais que j'avais perdu la main 
Mais ça va prendre quelques semaines jusqu'a ce qu'on casse les 723 ensuite ce sera du gâteau 
  إن شاءالله
Oui , je crois que nous verrons une belle acceleration vers fin juillet debut aout inchaalah.bonne chance  Very Happy
mastafa
mastafa
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 1010
Age : 57
Localisation : Fes
Date d'inscription : 09/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par bennis le Mar 12 Juin - 9:06

Quid des placements financiers au deuxième semestre



Pour notre consultation en ligne, réservée aux placements financiers envisagés pour le second semestre, 64% des 725 internautes qui ont répondu, ont affiché leur préférence pour les produits taux contre 28% pour les actions. 
En effet, après la fin du Ramadan et avant les vacances estivales, il est temps pour plusieurs investisseurs d’ajuster leurs placements financiers. Surtout, plusieurs épargnants ont tendance à se baser sur les performances historiques pour prendre leurs décisions. 
Ainsi, en se basant sur l’indice de performance des OPCVM, calculé par l’AMMC qui offre l'homogénéité et la gestion active, les variations annuelles YtD au 25 mai (données disponibles à clôture de la consultation) sont proches avec un avantage pour les produits taux dont le rendement n’est pas annualisé. 
Ainsi, le monétaire a offert une performance de 0,86% contre 1,06% pour l’obligataire court-terme et 1,30% pour l’obligataire MLT ainsi que 1,38% pour la catégorie actions. Sur un autre registre, selon les statistiques de BAM, le taux moyen pondéré des dépôts bancaires à terme sur 1 an, a atteint 3,1% en mars 2018. 
Au 1er juin, le monétaire a offert une performance de 0,9% contre 1,1% pour l’obligataire court-terme et 1,28% pour l’obligataire MLT et surtout -1,14% pour la catégorie actions.  En effet, après un bon début d’année, le MASI a dévissé et affichait au 1er juin une variation annuelle de 0,91%. Pour les produits taux, la courbe du marché secondaire est quasiment collée à celle à celle de fin 2017. En particulier, sur le marché obligataire, la pression est minime au niveau du financement intérieur du Trésor avec une levée nette de 11,6 Mrds DH au 30 avril 2018 contre 8,6 Mrds DH un an auparavant.
Ainsi, en se basant sur les performances historiques, l’avantage est pour les produits taux surtout qu’entre temps, le MASI a annulé ses gains annuels. De plus, au niveau des produits des taux, les choix sont plus variés avec la possibilité de recourir à des placements à faible risque au niveau de la catégorie monétaire, en attendant d’y voir plus clair. 
Toutefois, au niveau des perspectives, le choix est plus mitigé car la correction du marché actions ne semble pas obéir à des critères exclusivement fondamentaux quand l'équilibre du marché obligataire paraît plus fragile. 
En effet, la confirmation de la poussée inflationniste risque de toucher les taux réels et pousser donc les taux nominaux à la hausse. En particulier, en se basant sur la moyenne des 4 premiers mois de 2018, l’inflation s’est établie à 2,2% contre 0,7% en 2017 et une prévision de BAM de 1,8%. En effet, les prix des produits alimentaires ont augmenté en moyenne de 2,7% contre 1,6% pour le non-alimentaire.
Aussi, pour le moment, le marché de change ne connaît pas de turbulences malgré l’élargissement de la bande de fluctuation. Or, la remontée des taux en dollar aurait dû peser même à la marge. En effet, le taux du 10 ans américains a pris 60 pbs en 2018, atteignant un niveau de près de 3% soit quasiment le niveau des bonds de trésor au Maroc. 
Par ailleurs, l’atonie des crédits semble peser sur le niveau des taux des DAT qui affichait à fin mars 2018, une baisse de 1 pb par rapport à décembre 2017 et de 20 pbs par rapport à fin 2016 ainsi que 84 pbs par rapport à fin 2015. 
Quant au marché actions, au niveau Top Down, tous les indicateurs sont au vert avec une croissance économique satisfaisante, une hausse de la masse bénéficiaire, un environnement bas des taux en plus de la bonne histoire des groupes internationalisés.
Ainsi, c’est la psychologie collective morose des investisseurs qui a amplifié une correction Bottum Up, dont les origines sont diverses. C’est l’exemple du désengagement partiel des investisseurs internationaux des marchés Frontiers Markets, des difficultés du secteur du ciment ou de certains couacs de communication financière. 
Par ailleurs, comme pour le marché obligataire, le marché actions ne prend plus en compte la flexibilité partielle du dirham, écartant tout scénario de volatilité de change ou de dépréciation de la monnaie nationale. Or ce scénario n’a pas une probabilité nulle surtout avec un déficit commercial significatif structurel. 
En conclusion, pour un horizon de moyen-long terme, le placement actions demeure le plus judicieux à nos yeux. En effet, au-delà des arguments développés dans le papier, nous pouvons rajouter deux autres points. Le premier est celui du rendement dividende qui est souvent oublié. Or, le D/Y du marché est de 3,8%, soit plus que le taux du 10 ans. Le deuxième point est la probabilité nulle accordée par les marchés au scénario de pression sur le dirham dans le cadre de l’élargissement de la bande de fluctuation. Naturellement, un tel scénario n’est pas complètement improbable car c’est le propre d’un basculement du régime de change dans la flexibilité.
bennis
bennis
V.I.P.
V.I.P.

Nombre de messages : 818
Age : 56
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 09/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien ! - Page 5 Empty Re: Juin 2018 ,qui ne risque rien n'a rien !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 17 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum