Club privé de la Bourse de Casablanca - Forum By Moulchkara
Ceci est un club privé , les nouveaux membres sont admis uniquement sur demande et prétentions adressées par e-mail à moul.chkara@gmail.com

L'accès à la lecture ne nécessite aucune connexion.

Les recommandations éventuelles publiées ici sont basées uniquement sur une analyse technique et/ou personnelle (fondamentale) et s'adressent à un public averti et n'engagent nullement ni la responsabilité de M.C. ni celle des autres membres.Toutes les positions boursières sont basées sur une prise de risque réelle.

Avant d'engager votre argent en bourse, M.C. vous conseille très vivement de suivre des cours de trading et/ou de gestion du risque et de constituer un porte-feuilles fictif.

Vous devez aussi parcourir toutes les rubriques du forum , notamment les topics "formation continue "et " pratiques et profils de trading -les porte-feuilles ".

En vous connectant vous reconnaissez implicitement que vous avez lu et assimilé et accepté ces avertissements.Aucune plainte ne sera acceptée.

Nous recherchons des membres expérimentés et/ou actifs.Merci de vous inscrire.

semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par bennis le Lun 28 Jan - 9:34

Rappel du premier message :

bonjour

bennis

Nombre de messages : 3980
Age : 54
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas


Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par Aratchouf le Ven 1 Fév - 11:23

canone a écrit:
Aratchouf a écrit:
canone a écrit:je suis content avec la seule actions qui j ai nakl Very Happy 11.5 DT a tunis
On te reconnait a si Tarik quelque-soit le pseudo car tu es inimitable lol!
se sont deux tarik lol!

Yak tu disais que tu as tout vendu et que tu attendrai la fin 2013 ou je ne sais quoi ?!
Tu es donc toujours marié à Nakl Laughing

Aratchouf
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1563
Date d'inscription : 11/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par canone le Ven 1 Fév - 11:30

Aratchouf a écrit:
canone a écrit:
Aratchouf a écrit:
canone a écrit:je suis content avec la seule actions qui j ai nakl Very Happy 11.5 DT a tunis
On te reconnait a si Tarik quelque-soit le pseudo car tu es inimitable lol!
se sont deux tarik lol!

Yak tu disais que tu as tout vendu et que tu attendrai la fin 2013 ou je ne sais quoi ?!
Tu es donc toujours marié à Nakl Laughing
c mieux est lhrisa que la coincité de maoc ;dommage j ai raté le train de snep car j attendais 170

canone

Nombre de messages : 14
Age : 31
Localisation : MAROC
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par M.C. le Ven 1 Fév - 11:44

Aratchouf a écrit:
canone a écrit:je suis content avec la seule actions qui j ai nakl Very Happy 11.5 DT a tunis
On te reconnait a si Tarik quelque-soit le pseudo car tu es inimitable lol!

salam wa joumouâa moubaraka

L'IP ne concorde pas , en plus il n y a pas de fautes d'orthographe ni de "shalada" Razz Razz
Dès lundi , tout le monde est invité à porter des couches XXXXXL.
Bonnes +v
avatar
M.C.

Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par kindyroot le Ven 1 Fév - 12:51

Les amis c'est quoi cette connerie d'Involys?! j'ai investis dessus suite à l'annonce du marché au Gabon, mais là j'ai perdu plus de 30% dessus et c'est pas tout! ça fait plusieurs mois que leur site web est pourri par des erreurs de programmation, et rien n'est fait, cette entreprise ne semble pas se soucier de son image, ça donne l'impression qu'il n'y a personne dans la boite. Sans parler de la dernière nouveauté qui remonte peut être à 2010 ou 2009 .. C'est quoi cette entreprise? quelqu'un est dessus? ou la connait .. ? qu'est-ce que vous en pensez?
avatar
kindyroot

Nombre de messages : 346
Age : 32
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 02/09/2010

http://www.argent-intelligent.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par fatym le Ven 1 Fév - 13:51

TAKFARINAS a écrit:
Ces valeurs qui se sont démarquées en 2012 à la Bourse de Casablanca

Sur les 77 sociétés cotées, 14 d’entre elles ont réalisé des performances appréciables. Le secteur des sociétés de financement compte trois sociétés, dont Taslif, avec une performance de 43,2% en 2012.

La Bourse de Casablanca a certes clôturé l’année 2012 sur une note négative, accumulant des pertes de l’ordre de 15% en moyenne, mais il n’en demeure pas moins que 14 valeurs sur les 77 de la cote se sont distinguées en réalisant une performance annuelle appréciable. Parmi celles-ci figurent Taslif avec une hausse de 43,2%, Diac Salaf avec 33% et Eqdom avec 13,7% dans le secteur des sociétés de financement. Dans celui du bâtiment et matériaux de construction, on trouve Afric Industries avec une performance de 16,3% et Holcim Maroc avec un léger 0,8%. Le secteur agroalimentaire s’est également différencié avec à son actif 4 valeurs dont le cours s’est inscrit sur une tendance haussière, à savoir Brasseries du Maroc avec 6,3%, Centrale Laitière avec 5,2%, Lesieur avec 3% et Oulmès avec 13,2%.

En fait, si certaines valeurs doivent la progression de leur cours à des événements exceptionnels, la hausse des autres valeurs se justifie par leur nature défensive, par l’importance de leur taux de distribution de dividendes ou par la bonne tenue de leurs indicateurs financiers.

En effet, Taslif a réalisé sa performance grâce surtout à la croissance de sa capacité bénéficiaire de 32%, à 11,4 MDH au premier semestre 2012 par rapport à la même période en 2011. Cette croissance résulte en fait d’un effet de reprise, notamment après un effort de provisionnement important ces deux dernières années suite à l’escroquerie dont a fait l’objet la société absorbée Salaf.

Diac Salaf, elle, ne doit nullement sa performance en Bourse aux résultats semestriels, puisque son résultat net ressort déficitaire, mais plutôt à un effet d’annonce répétitif. En effet, le cours a été alimenté depuis le 4 avril de l’année écoulée par des spéculations sur l’annonce d’un accord de partenariat avec un fonds d’investissement généraliste londonien. D’ailleurs, le cours se maintient toujours sur un trend haussier en ce début d’année, surtout après la publication d’un communiqué de presse confirmant la recapitalisation de la société de financement. La valeur affiche en effet une performance de près de 23,5% en date du 22 janvier.
Pour sa part, Eqdom représente aux yeux des analystes une valeur refuge du secteur en cas de retournement de tendance. Ayant un portefeuille clients axé sur les fonctionnaires qui sont par défaut solvables du fait qu’ils sont garantis par l’Etat employeur, la société bénéficie de la confiance des épargnants, et ce, malgré des performances financières en dégradation (-11,6% au premier semestre). De plus, elle dispose de fonds propres importants qui lui confère des ratios prudentiels assez confortables.

Dans le secteur du bâtiment et matériaux de construction, Afric Industries a profité de ses réalisations financières pour mettre en confiance les épargnants. En effet, celles-ci ont dépassé les prévisions annoncées dans son business plan établi lors de son introduction en Bourse. Outre la hausse de ses bénéfices de 7,4% à fin juin 2012, Afric Industries est considérée comme une valeur de rendement. A titre d’illustration, le dividend yield estimé en 2012 s’élève à 9,9%, soit l’un des plus élevés de la cote.
Dans une moindre mesure, le cours de Holcim a terminé l’année sur une note légèrement positive. Cela est redevable surtout à la hausse de ses résultats de 7,2% par rapport à une contraction des bénéfices des autres cimentiers (Lafarge avec -10,4% et Ciments du Maroc avec -16,4%).

Quatre valeurs sur les neuf du secteur agroalimentaire se sont appréciées en 2012

L’agroalimentaire est connu pour être un secteur défensif. Autrement dit, en cas de crise, les boursicoteurs dirigent leur épargne vers les valeurs composant le secteur. Cependant, certaines sont privilégiées par rapport à d’autres. Ainsi, en fonction des réalisations financières et des perspectives d’évolution, le cours en Bourse de quelques-unes évolue plus favorablement. C’est le cas de la société Brasseries du Maroc qui a, certes, été affectée, au niveau des volumes d’activité et du résultat par le relèvement du niveau de la TIC, mais qui en a profité pour maintenir sa part de marché face à des concurrents ayant éprouvé des difficultés à maintenir le rythme de leur production. A cet effet, en situation de quasi-monopole et avec des perspectives prometteuses au titre de cette année, le titre s’est bien comporté en bourse.

Quant à Oulmès, en se refocalisant sur son cœur de métier, à savoir l’eau, elle a pu réaliser des bénéfices en hausse de 125%, ce qui lui a valu un regain de confiance en Bourse. Bien que les analystes demeurent sceptiques par rapport à l’évolution du titre, vu ses fondamentaux (un PER de 47,2 pour un taux de rendement des dividendes de 1,3%), son cours continue d’avoir la faveur des investisseurs puisque sa performance actuelle est de près de 1% dans un marché en baisse de 5%.
Enfin, les performances des cours de Lesieur et de Centrale Laitière ont atteint respectivement 3% et 5,2% en raison surtout de leurs bénéfices semestriels. Au moment où la première est sortie du rouge avec 39 MDH contre -40 MDH, la seconde a marqué un bond de 16%. Par ailleurs, Lesieur devrait profiter des synergies et du savoir-faire de son actionnaire majoritaire français Sofiprotéol. Centrale Laitière, pour sa part, a certes été affectée par la hausse des matières premières importées, mais elle en a profité pour gagner des parts de marché à ses concurrents et rétablir ses marges à des niveaux normatifs.


Ibtissam Benchanna. La Vie éco
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

2013-01-31

j'aurais aimé que vous associé vos commentaires à cet article Mr Takfarinas. c grave, j'ai l'impression qu'on écrit les articles à la dernière minute, ou qu'on pense c'est une rubrique que personne lit don mettez n'importe quoi. la plupart des valeurs soit disant performantes, sont le produit de negafat de fin d'année.

fatym

Nombre de messages : 24
Age : 29
Localisation : CASA
Date d'inscription : 26/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par Aratchouf le Ven 1 Fév - 14:57

SID et CMT sont toutes deux a 1505 ; la premiere a -6 et la seconde a +6 Rolling Eyes

_________________
Il ne faut jamais dire jamais
avatar
Aratchouf
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1563
Age : 54
Localisation : Face à mon ecran
Date d'inscription : 11/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par Yang le Ven 1 Fév - 15:01

Aratchouf a écrit:SID et CMT sont toutes deux a 1505 ; la premiere a -6 et la seconde a +6 Rolling Eyes

au lieu de SID, lire HOL
avatar
Yang
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1069
Age : 37
Localisation : Sefrou
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par Aratchouf le Ven 1 Fév - 15:13

Yang a écrit:
Aratchouf a écrit:SID et CMT sont toutes deux a 1505 ; la premiere a -6 et la seconde a +6 Rolling Eyes

au lieu de SID, lire HOL
C'est ce qu'on peut appeler un lapsus Smile

_________________
Il ne faut jamais dire jamais
avatar
Aratchouf
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1563
Age : 54
Localisation : Face à mon ecran
Date d'inscription : 11/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par canone le Ven 1 Fév - 15:41

11 valeurs ont fait -6% auj8 affraid ;c est mieux -6 % que -10 % Evil or Very Mad

canone

Nombre de messages : 14
Age : 31
Localisation : MAROC
Date d'inscription : 07/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par abk le Ven 1 Fév - 17:09

Bourse: Des projections sur la liquidite à partir du 4 février
31/01/2013 | Classé sous: Bourse,Finance | Publié par: LNT



Après une année 2012 cauchemardesque, confirmant l’handicap majeur du marché boursier casablancais, la BVC sort de son hibernation et propose des mesures concrètes pour redynamiser le marché. D’ailleurs, l’attractivité de tout marché boursier dépend en grande partie de la liquidité qu’il offre aux investisseurs. Pour ce faire et conformément à la dynamique de relance du marché, telle qu’annoncée en juin 2012 par Nizar Baraka, ministre de l’Économie et des finances, la Bourse de Casablanca, le CDVM et l’APSB se sont associés pour mettre en place un plan de relance du marché. Ce dernier est axé sur une série de mesures qui s’articulent autour de l’augmentation de la liquidité du marché boursier. Plusieurs éléments relatifs aux modalités techniques de cotation ont été examinés. Ainsi, cinq mesures et une nouveauté, vont être mises en place, respectivement à compter du 4 février 2013 et du 4 mars, afin de donner un nouveau souffle à la BVC.

Dans cette lignée, le marché ouvrira à partir de 9h30, ce qui représente un gain de 30 minutes au niveau des transactions mais aussi un rapprochement de l’ouverture du marché casablancais de celle des marchés européens. De ce fait, la clôture de la séance est repoussée jusqu’à 15h40.

Au registre des valeurs cotées, le seuil des variations des titres qui s’échangent en continu est relevé de 6 à 10%. Pour les titres côtés au fixing, ce seuil reste inchangé à 6%. Pour les valeurs nouvellement introduites, quel que soit le mode de cotation, le plafond de 10% est autorisé pendant les cinq premières séances. Les max de variations des titres de créance sont, quant à elles, fixées à 2% pour les titres cotés en pourcentage et 6% pour ceux cotés en dirham. En parallèle, la durée de réservation est réduite de 10 à 5 minutes.

L’ensemble de ces mesures est supposé assurer une meilleure liquidité des titres mais aussi permettre aux investisseurs de saisir rapidement d’éventuelles opportunités. D’autres mécanismes, notamment la réduction des pas de cotation et l’augmentation à 500 titres de la quantité minimale dévoilée d’un ordre, seront instaurés. Sans attendre, ces mesures seront mises en vigueur à partir du 4 février. Une autre disposition concerne la mise en place des ordres à déclenchement qui s’ajoutera aux trois types d’ordres existants et permettra à l’investisseur d’intervenir sur le marché dès qu’un seuil, préalablement choisi, est atteint. De ce fait, l’investisseur pourrait se protéger et aussi profiter d’un retournement de tendance du marché. Cette dernière disposition sera applicable à partir du 6 mars.

Parallèlement, le marché attend la validation et la mise en application des premiers textes sur le marché des capitaux au moins dès ce semestre. La loi sur le prêt emprunt de titres est la plus attendue aujourd’hui pour améliorer la liquidité de la BVC. Or, dans un premier temps, seuls les investisseurs avertis, notamment les institutionnels, seraient autorisés à effectuer des ventes à découvert.

De son coté, l’aménagement du cadre réglementaire de la Bourse de Casablanca serait bénéfique quant au changement de dynamique de la place. La nouvelle mouture permettra la création d’un compartiment principal et un autre pour les PME. Dans cette lignée, les deux seront dotés de sous-compartiments. Le principal apport du texte sera l’élargissement des pouvoirs de la société gestionnaire de la Bourse. Selon Karim HAJJI, le directeur général de la Bourse de Casablanca, elle aura la possibilité d’ajuster les exigences d’introduction en Bourse sur les différents compartiments.

Cependant, la volonté d’améliorer la liquidité du marché est contradictoire avec le relèvement de 10 à 15% de l’impôt retenu à la source sur les produits des actions, parts sociales et revenus assimilés. En effet, selon Abdellatif Zaghnoun, le directeur général des Impôts, l’objectif est de contrecarrer la spéculation financière et encourager le renforcement de l’assise financière de l’entreprise.

LNT

CDM

abk

Nombre de messages : 4138
Date d'inscription : 29/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par abk le Ven 1 Fév - 17:18

• Sofac radiée sous peu
Selon nos informations, Sofac Crédit est en passe d’être radiée de la Bourse de Casablanca. Une radiation qui pourrait intervenir la semaine prochaine. C’est en partie ce qui vaut au titre de la valeur d’être suspendu de la cote aujourd’hui. Le CIH, son actionnaire principal, avait clairement exprimé son désir de retirer sa filiale de la Bourse au moment de son rachat en 2010. leconomiste

abk

Nombre de messages : 4138
Date d'inscription : 29/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par abdel01s le Ven 1 Fév - 18:08

abk a écrit:Bourse: Des projections sur la liquidite à partir du 4 février
31/01/2013 | Classé sous: Bourse,Finance | Publié par: LNT



Après une année 2012 cauchemardesque, confirmant l’handicap majeur du marché boursier casablancais, la BVC sort de son hibernation et propose des mesures concrètes pour redynamiser le marché. D’ailleurs, l’attractivité de tout marché boursier dépend en grande partie de la liquidité qu’il offre aux investisseurs. Pour ce faire et conformément à la dynamique de relance du marché, telle qu’annoncée en juin 2012 par Nizar Baraka, ministre de l’Économie et des finances, la Bourse de Casablanca, le CDVM et l’APSB se sont associés pour mettre en place un plan de relance du marché. Ce dernier est axé sur une série de mesures qui s’articulent autour de l’augmentation de la liquidité du marché boursier. Plusieurs éléments relatifs aux modalités techniques de cotation ont été examinés. Ainsi, cinq mesures et une nouveauté, vont être mises en place, respectivement à compter du 4 février 2013 et du 4 mars, afin de donner un nouveau souffle à la BVC.

Dans cette lignée, le marché ouvrira à partir de 9h30, ce qui représente un gain de 30 minutes au niveau des transactions mais aussi un rapprochement de l’ouverture du marché casablancais de celle des marchés européens. De ce fait, la clôture de la séance est repoussée jusqu’à 15h40.

Au registre des valeurs cotées, le seuil des variations des titres qui s’échangent en continu est relevé de 6 à 10%. Pour les titres côtés au fixing, ce seuil reste inchangé à 6%. Pour les valeurs nouvellement introduites, quel que soit le mode de cotation, le plafond de 10% est autorisé pendant les cinq premières séances. Les max de variations des titres de créance sont, quant à elles, fixées à 2% pour les titres cotés en pourcentage et 6% pour ceux cotés en dirham. En parallèle, la durée de réservation est réduite de 10 à 5 minutes.

L’ensemble de ces mesures est supposé assurer une meilleure liquidité des titres mais aussi permettre aux investisseurs de saisir rapidement d’éventuelles opportunités. D’autres mécanismes, notamment la réduction des pas de cotation et l’augmentation à 500 titres de la quantité minimale dévoilée d’un ordre, seront instaurés. Sans attendre, ces mesures seront mises en vigueur à partir du 4 février. Une autre disposition concerne la mise en place des ordres à déclenchement qui s’ajoutera aux trois types d’ordres existants et permettra à l’investisseur d’intervenir sur le marché dès qu’un seuil, préalablement choisi, est atteint. De ce fait, l’investisseur pourrait se protéger et aussi profiter d’un retournement de tendance du marché. Cette dernière disposition sera applicable à partir du 6 mars.

Parallèlement, le marché attend la validation et la mise en application des premiers textes sur le marché des capitaux au moins dès ce semestre. La loi sur le prêt emprunt de titres est la plus attendue aujourd’hui pour améliorer la liquidité de la BVC. Or, dans un premier temps, seuls les investisseurs avertis, notamment les institutionnels, seraient autorisés à effectuer des ventes à découvert.

De son coté, l’aménagement du cadre réglementaire de la Bourse de Casablanca serait bénéfique quant au changement de dynamique de la place. La nouvelle mouture permettra la création d’un compartiment principal et un autre pour les PME. Dans cette lignée, les deux seront dotés de sous-compartiments. Le principal apport du texte sera l’élargissement des pouvoirs de la société gestionnaire de la Bourse. Selon Karim HAJJI, le directeur général de la Bourse de Casablanca, elle aura la possibilité d’ajuster les exigences d’introduction en Bourse sur les différents compartiments.

Cependant, la volonté d’améliorer la liquidité du marché est contradictoire avec le relèvement de 10 à 15% de l’impôt retenu à la source sur les produits des actions, parts sociales et revenus assimilés. En effet, selon Abdellatif Zaghnoun, le directeur général des Impôts, l’objectif est de contrecarrer la spéculation financière et encourager le renforcement de l’assise financière de l’entreprise.

LNT

CDM

Salam pour tout le monde…
C’est rigolo tous ça, pour que ce texte dispose une crédibilité, il faut impérativement changer le mot investisseurs par spéculateurs, parce que c’est vraiment le cas ; ces mesures vont aggraver la situation plus et plus rapidement cette fois ci…à suivre…
avatar
abdel01s

Nombre de messages : 1134
Age : 42
Localisation : MAROC
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par abdel01s le Ven 1 Fév - 18:26

Salam pour tout le monde…
C’est rigolo ces nouvelles mesures à partir de la semaine prochaine, ils sont faites sur mesure et spécialement pour le bien des spéculateurs.
Ces mesures vont aggraver la situation plus, et plus rapidement cette fois-ci…à suivre…
Peut être ils vont essayer d’animer un petit peux cette joutiya, mais pas pour long terme, c’est juste pour donner une image comme quoi ces mesures sont bonnes.

Notre marché est malade, et cette électro-choque ne peut pas le réanimer…tant qu’il n’ya pas de confiance dans ses camelotes, pas d’espoir d’aller plus loin…

Comment sa se fait que ce malade CDVM ; oblige les camelotes d’offrir a ses actionnaires un DVD minimum une fois en trois ans alors que ces derniers déclarent les PW une fois en trois ans au minimum si on ne dit pas que chaque année…et tous ça, sans aucune réaction de dernier (policier de la place Wink za3ema)

El hasoul ; notre Bourse n’est pas faite pour les investisseurs est l’exemple est là…
avatar
abdel01s

Nombre de messages : 1134
Age : 42
Localisation : MAROC
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par Yang le Ven 1 Fév - 18:45

canone a écrit:11 valeurs ont fait -6% auj8 affraid ;c est mieux -6 % que -10 % Evil or Very Mad

J'ai pas assisté à la cloture mais il parait que c'est le grand carnage sur plusieurs valeurs.

Pour ce qui des +/- 10%, je pense que ça va être une bonne chose. Il reste la vente à découvert pour libérer le marché. C'est ainsi qu'il gagnera en maturité.

Ne me jetez pas de pierres, c'est juste un avis.
avatar
Yang
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1069
Age : 37
Localisation : Sefrou
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par abdel01s le Ven 1 Fév - 19:08

Retournons a notre MASI et plus précisément a notre courbe actualisé dont j’ai posté il y a 4 mois déjà, notre indice a cassé cette semaine deux support à la fois , mesuel à l’ordre de 9366 points en rouge, et hebdomadaire en vert à l’ordre de 9073 point environs.
Maintenant la question qu’elle se pose ; est ce que notre marché est capable de trouver les forces au moins pour confirmer cette cassure des deux supports au bien il continuera sa baise vers le prochain support mensuel de 8100 points…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un retournement avec les circonstances actuelles, nécessitent des miracles WALLAHO A3ELAM…

Prochain rendez-vous avec cette courbe pour début de mois prochain IN CHAA ALLAH…
avatar
abdel01s

Nombre de messages : 1134
Age : 42
Localisation : MAROC
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par abdel01s le Ven 1 Fév - 19:19

MDP vers le prix d’une tasse à café dans un café publique (même pas celui d’un salon) et pourtant les PP ne détient que quelque 6.xx % d’actions, bizarre non ?!
avatar
abdel01s

Nombre de messages : 1134
Age : 42
Localisation : MAROC
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par abdel01s le Ven 1 Fév - 21:07

DARI casse son plus bas support de ces derniers 6 ans ; vers où?! Dieu seul détient la vérité...
Apparemment ; Les marocains ont arrêter de manger le couscous et SAYKOK Very Happy !!!...
avatar
abdel01s

Nombre de messages : 1134
Age : 42
Localisation : MAROC
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 28/01/2013 au 03/02/2012

Message par Tarik le Ven 1 Fév - 22:29

abdel01s a écrit:DARI casse son plus bas support de ces derniers 6 ans ; vers où?! Dieu seul détient la vérité...
Apparemment ; Les marocains ont arrêter de manger le couscous et SAYKOK Very Happy !!!...
je te conseil a eviter SAYKOK Very Happy et mange toi LHRISA lol!
avatar
Tarik

Nombre de messages : 2618
Age : 50
Localisation : CRISE ECONOMIQUE MONDIALE
Date d'inscription : 28/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum